Merci à Isabelle Schillig qui s’est prêtée à cette interview en toute simplicité et sincérité, pour partager son parcours de femme entrepreneure. Isabelle est naturopathe et coach culinaire depuis 2005, en donnant des conseils santé et hygiène de vie, redécouvrir l’alimentation et la respiration pour être en bonne santé et moins stressée. Elle donne également des cours de cuisine bio végétarienne à Uriage près de Grenoble.

Je vous laisse découvrir cette interview d’Isabelle Schillig, un témoignage de femme entrepreneure « bien dans ses chaussettes ». Elle a compris qu’être visible, sortir de sa zone de confort, est une clé pour développer son entreprise et vous invite à croire en vous : « Vivez votre rêve, c’est possible ».

Témoignage d’Isabelle Schillig, interviewée par Caroline Mariage, Mon business en mieux.

CM : Bonjour Isabelle, peux-tu nous présenter rapidement ton activité ?

IS : Bonjour, je suis naturopathe et coach culinaire depuis 2005. J’ai deux casquettes : donc le côté naturopathe conseil santé et hygiène de vie, remettre en place des conseils dans l’alimentation, le rythme de vie, dans la respiration des gens pour faire en sorte qu’ils aillent mieux, et le côté coach culinaire, donc je donne des cours de cuisine bio végétarienne pour permettre de changer votre alimentation et de découvrir autre chose.

CM : Quel a été le déclic qui t’a amené à la naturopathie ?

IS : J’ai fait d’abord une formation hotêllerie-restauration pendant 5 ans puis je suis partie en voyage où j’ai découvert d’autres techniques pour se soigner très différentes de ce qu’on avait en France. En revenant de mon voyage j’ai décidé de faire une formation en naturopathie, qui a duré 4 ans sur Paris, pour faire une bonne école avec une bonne certification. Et après je me suis installée dans un magasin bio, puisque cela faisait 10 ans que je travaillais en magasin bio et compléments alimentaires. Je voulais témoigner que même moi en ayant mis des changements en place, car j’ai eu des petits soucis de santé, j’ai pu m’aider grâce à la naturopathie et voir tout de suite sur moi les effets.

CM : Quand tu as commencé ton activité, quelle a été ta manière de trouver tes premiers clients  ?

IS : Alors il y a 15 ans il n’y avait pas les mêmes moyens que maintenant et j’ai commencé à faire quand même un site internet où je mettais des recettes, des petites infos. Et j’avais mon cabinet directement dans un magasin bio donc il y avait la clientèle du magasin qui venait, et beaucoup de personnes aussi qui m’avaient connue par le bouche à oreille.

CM : Du coup est-ce que cela t’a amené à développer des compétences particulières pour aller chercher tes clients, de te faire connaître et faire ta promotion ?

IS : Oui, j’ai souvent des jeunes qui sortent d’école de naturopathie et qui me demandent « comment on fait pour son installation ? ». Et bien oui il faut se prendre par la main, ce n’est pas en ayant un cabinet, en mettant une belle plaque et attendre que le téléphone sonne qu’on aura des clients, ça ne marche pas comme ça. Il faut vraiment essayer d’être visible, par le biais de salons, par différentes choses, en tout cas vraiment sortir de sa zone de confort. Et d’être bien dans ses chaussettes, se dire « oui je suis en adéquation avec ce que je fais ». Même si je ne sais pas tout, au début on se dit « Est-ce que je suis légitime ? »

CM : donc malgré les doutes se dire on y va, petit à petit.

IS : Voilà on avance.

CM : Isabelle on a travaillé ensemble ton positionnement, valorisé ton offre de service, on a vu quels étaient tes profils de clients cibles. Qu’est-ce que cela t’a apporté, qu’est-ce que cela a changé pour ton entreprise?

IS : Et bien cela m’a vraiment ouvert des portes, cela m’a amené beaucoup plus de monde. Pourquoi ? Parce que j’étais mieux positionnée donc je savais mieux comment communiquer auprès des personnes qui étaient intéressées par mes consultations. Cela m’a remis en place dans mes chaussettes à vrai dire et cela m’a permis d’aller de l’avant, de me dire « allez on y va, on avance, on essaie ça et puis ça, ça marche / ça marche pas » : on essaie.

CM : donc plus de confiance et de conviction dans ce que toi tu peux apporter à tes clients.

IS : Et vraiment cela m’a permis de clarifier les choses, j’aimais ça et puis ça et encore ça. Le travail avec toi m’a permis de recentrer les choses et de travailler sur des nœuds principaux, des choses centrales de mon offre.

CM : Merci Isabelle. Et de quoi es-tu fière aujourd’hui et que tu aimerais partager aux personnes qui nous regardent ?

IS : Mon activité se développe vraiment très très bien, je suis contente, et maintenant je passe à la télé, à la radio, donc j’ai un côté people pour pouvoir partager les petits conseils que je peux donner.

CM : Bravo, belle démarche ! Pour finir, quel conseil donnerais-tu à des femmes qui veulent créer leur entreprise ou se remotiver pour développer, aller plus loin.

IS : Je crois que le plus important c’est de garder la motivation et d’y croire. Si vous y croyez, parce que parfois votre entourage va vous dire « mais non, ce n’est pas possible » … Moi si j’avais écouté mon entourage il y a longtemps je n’aurais jamais rien fait, j’aurais suivi un style classique et fait comme tout le monde. Moi je n’aime pas les normes, ça me va bien de ne pas faire comme tout le monde. Il faut vraiment se dire « c’est possible, moi j’y crois, et ce rêve ce n’est pas forcément juste un rêve, je peux y arriver brique après brique et vraiment avancer. »

CM : A ta manière, telle que tu es, en restant toi-même.

IS : Voilà avec tes valeurs à toi, c’est ça qui est important. C’est possible, vivez votre rêve.

*****************

Découvrez le site d’Isabelle Schillig naturopathe à Uriage et Grenoble

*****************

Vous voulez donner un nouvel élan à votre entreprise ? Découvrez le programme d’accompagnement « Mon business en mieux » dédié aux femmes entrepreneures. Ce sont 3 journées stratégiques pour vous amener à changer votre état d’esprit, booster vos offres et vous mettre en action.

Interview de femme entrepreneure : Isabelle Schillig, naturopathe à Uriage et Grenoble

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *